Le cross-referral, qu'est-ce que c'est ?

Le cross-referral ou comment Google My Business croise les informations de vos utilisateurs avec celles de votre business pour identifier les clients qui vous correspondent et leur offrir l’expérience utilisateur qui les satisfera le mieux ?


Vous avez dû le constater depuis un petit moment déjà, Google My Business met en avant les mots clefs de vos avis, si vos clients utilisent certains mots clés pour une recherche et qu’ils l’utilisent en plus dans les avis c’est tout à votre avantage.


































Par exemple, sur cette épicerie Fine au Bouscat, Joan Lartigau, 6 rue Emile Zola, vous vous rendrez compte que la plupart des avis font ressortir le mots clefs “Qualité”, “Boutique” ou “Client”.

Si vous cliquez sur ces mots clés, vous allez arriver sur les avis qui contiennent ces mots en particulier. Soit 17 pour “Qualité” ; cela vous permet d’aller à l’essentiel et de compiler les avis qui vous intéressent en particulier.


Pour celles et ceux qui ont participé à mes ateliers sur le développement de la notoriété sur le web, principalement les membres de l’excellent réseau d'affaires BNI en Dordogne Gironde, vous avez pu apprendre comment obtenir des avis plus “qualifiés“ de la part de vos clients. Ce travail permet d’améliorer l’usage récurrent de certains mots clés par vos clients et donc, de renforcer votre notoriété auprès de Google et de vos visiteurs sur ces mots clés précis.


Bien d’autres facteurs entrent en compte du côté des avis pour améliorer votre référencement. Il ne suffit pas d’en avoir une grande quantité ou d’y répondre.

On peut utiliser ces avis de bien des manières, c'est pourquoi Google my Business va s’en servir pour analyser le profil de vos clients satisfaits et insatisfaits.

Si vous avez des mauvais avis, cela n’est donc pas négatif. Google finira par analyser le profil de ces personnes pour ne pas les orienter vers vous lors d’une recherche, elles ne vous correspondent pas si vous ne parvenez pas à les satisfaire.


Pour mieux comprendre le cross-referral, il faut concevoir les avis comme des recommandations. Un client satisfait recommande un établissement à un autre qu’il ne connaît pas forcément via un avis rédigé sur Google My Business.


Mais les goûts sont subjectifs: pourquoi cette personne qui juge mon établissement correspondrait à une autre?

Vous oubliez la puissance de Google en matière d’analyse. Les profils de vos clients sont complétés par leurs soins.

Où vont-ils avec Google Maps ou Waze, quels sont les restaurants qu’ils ont aimés ou détestés, les films qu’ils ont vus, le temps passé dans tel ou tel établissement.

Si un client apprécie votre établissement, ce profil vous correspond; lors d’une prochaine recherche, le système fera le match et voilà.


Comme je dis toujours, le plus dur ce n’est pas d’arriver en première position sur Google.

C’est d’arriver à être premier pour un maximum de clients qui vous correspondent. Vos bons clients.

Alors forcément, c’est plus long, cela demande plus de patience et de compétences. Mais c’est tellement plus satisfaisant pour vous.


"30 % de hausse du trafic en boutique, c’est ce que j’ai pu obtenir en un an sur des établissements qui, pourtant, avaient déjà travaillé leurs fiches. "


Le plus long, c’est de sortir de la zone géographique native. Là où la fiche est implantée. Mais c’est possible après le passage de certains paliers. On le voit rapidement en analysant les statistiques et le schéma se répète si vous répétez les bonnes actions.


La première année est toujours la plus longue mais les retours sont terriblement efficaces sur le long terme.


Lisez par vous même les avis clients sur ma fiche:




































Pas encore convaincu ? Appelez moi et nous discuterons de votre fiche :)

Posts à l'affiche
Posts Récents